Définir les TJM comme le montant que doit percevoir un travailleur indépendant en moyenne par jour travaillé, pour pouvoir exercer son activité de manière rentable. Expliquer qu’ils permettent d’homogénéiser la facturation pour une activité donnée.

Comment calculer un TJM efficace ?

Evaluez précisément le temps de travail nécessaire pour mener à bien un projet. En effet, c’est sur la base de ce temps réel que vos tjm seront déterminés. Ils doivent également refléter votre expérience professionnelle ainsi que votre niveau de vos compétences. Plus elles sont spécifiques et pointues, plus vous pourrez facturer vos prestations à un montant élevé. Des certifications et des qualifications récentes peuvent également justifier vos tarifs.

A découvrir également : Maîtriser les tarifs journaliers moyens pour une facturation optimale de ses services

Il faut ensuite intégrer tous vos frais annexes : 

  • frais de formation continue ; 
  • coûts d’outils spécifiques ; 
  • frais de déplacement. 

Ils doivent être couverts par vos TJM pour assurer la viabilité économique de votre activité. La comparaison avec les tarifs du marché pour un profil et un niveau d’expertise équivalents vous permettra de positionner correctement votre fourchette de prix. N’hésitez pas à consulter les études sectorielles récentes. Par ailleurs, une marge bénéficiaire raisonnable, de l’ordre de 15 à 30% des coûts, doit venir s’ajouter à l’ensemble de ces éléments de calcul pour rémunérer convenablement votre travail.

A voir aussi : Quels sont les postes de direction dans une entreprise ?

Quels TJM dans les différents secteurs ?

Les TJM varient sensiblement d’un secteur d’activité à l’autre, en fonction notamment de la demande du marché et du niveau de rémunération moyen dans chaque domaine. À titre indicatif, dans le conseil en management, les TJM vont de 800 à 1500€ par jour en moyenne. Tout dépend de la spécialité et l’expérience du consultant. Les expertises pointues et les postes de direction justifient logiquement les tarifs les plus élevés. Dans l’informatique, les TJM s’échelonnent plutôt de 500 à 900€ la journée. Ils dépendent principalement des compétences techniques et des certifications détenues. Dans la communication et le marketing, on compte environ de 400 à 700€ par jour, en fonction du profil, du nombre d’années d’expérience et de la notoriété acquise.

Quels sont les avantages et les limites des TJM ?

Un des principaux atouts des TJM est de faciliter la tarification et l’estimation budgétaire des prestations. Ils permettent d’avoir une base de calcul claire et transparente, aussi bien pour le prestataire que pour le client. Ils aident également à mieux évaluer la rentabilité d’un projet. Cependant, les TJM ont aussi leurs limites. Ils ne reflètent pas toujours avec exactitude la complexité et la valeur réelle d’une prestation. Ils peuvent conduire à sous-estimer certains projets complexes ou urgents. 

Conclusion

En définitive, les tarifs journaliers moyens constituent un outil pratique et pertinent pour homogénéiser et simplifier la facturation des travailleurs indépendants. Ils permettent d’avoir une base de calcul transparente, compréhensible des deux côtés. Toutefois, leur calcul rigoureux et leur ajustement aux spécificités des missions restent primordiaux pour qu’ils reflètent avec justesse la valeur des prestations.